47

Assurance-vie, assurance-invalidité, assurance-hospitalisation, assurance-auto, assurance-incendie, assurance-inondation, assurance-accident, assurance-vol, assurance-termites, j’ai tout. Si par malheur il ne m’arrive aucune calamité, je ferai jouer mon assurance-assurance.

46

Frappant les individus, les familles, les pays, il peut à tout moment nous saisir de sa main invisible. Ignorant les frontières, les âges et les castes, il fait tomber les puissants et balaie les faibles. Faiseur de roi un jour, il écrase un empire le lendemain. Rien ne lui échappe, tout tombe sous sa Loi. C’est…

– Le Destin. L’implacable Destin, comme dans les tragédies grecques.

– Non, c’est le Marché. Tragédie grecque également, il est vrai.

45

Très bons résultats pour la langue française au premier trimestre, avec notamment l’invention d’un nouveau verbe. C’est à Ian Valentino (4 ans) que nous devons le verbe pistoler, qui remplacera avantageusement l’expression « fusiller avec un pistolet » que l’on trouvait trop souvent dans les colonnes des journaux rédigés, il est vrai, par des journalistes.

Je restitue pour vous la phrase exacte qui a donné lieu à cette création :

« Les méchants ils ont pistolé l’ami de Tony Stark alors on croyait qu’il était mort mais non. »

 

44

Vous comprenez, tous vos maux viennent de là, pas la peine d’aller chercher plus loin. Ulcère à l’estomac, embonpoint, migraines, tachycardie… tout ça c’est la vie sédentaire mon vieux. Allez, faites un effort, et revenez me voir dans un mois.

J’ai bien vu qu’il l’avait mal pris. Pourtant, je l’avais gentiment aidé à pousser son fauteuil roulant jusqu’à l’ascenseur.

43

Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire !

– Même si j’ai raison ? Même si la vérité peut sérieusement vous nuire ? …

41

On me demande souvent pourquoi les abécédaires pour enfants affichent invariablement le xylophone pour illustrer la lettre X et le zèbre pour illustrer la lettre Z. « Il y avait pourtant le xiphophore et la zostère, ce qui constituait une excellente occasion d’évoquer la vie aquatique avec nos enfants » signalent à juste titre les parents d’élèves qui me croisent dans la rue et reconnaissent en moi un spécialiste des questions délicates, discernant sous mes traits juvéniles la sagesse du playboy reconverti dans la philosophie appliquée.

Alors pourquoi Xylophone et Zèbre ? Pour ce qui est du Xylophone, rappelons que ce mot tire son origine de racines grecques : xylo= bois et phon = son. Le xylophone est donc bien ce petit instrument de métal qui produit du son avec du bois, propriété étonnante que ne possède pas le xiphophore. Le choix était donc évident.

Pour ce qui est du Zèbre, il s’agit d’un concours de circonstances. Il se trouve qu’après la douloureuse période de décolonisation, le Président de Gaulle avait souhaité que les petits Français gardent un lien, si ténu soit-il, avec les colonies. L’Afrique devait donc être présente dans les abécédaires de l’Éducation nationale sous la forme du Zébu (l’Indochine étant représentée par le Riz). Malheureusement, le Ministre en charge du dossier était affecté d’un léger défaut de prononciation et il donna des ordres pour que soit dessiné un Vébu à la lettre V. L’abécédaire partait pour l’imprimerie quand le directeur de cabinet se rendit compte qu’aucun dessin n’illustrait la lettre Z. Il s’en chargea lui-même en dessinant un zèbre, et évita ainsi la catastrophe. On comprend que dans un tel moment il n’ait pas songé à la zostère.