454

cet homme secouant sa nappe rouge
au balcon d’un cinquième étage

me rappelle à mon enfance

ma mère achetait
du riz Taureau ailé

432

Je trouvai un pavé dans la mare
Laissé là sans doute par la Cour des Comptes
J
e m’en saisis et dis :
P
avé, tu es pavé, et sur ce pavé
Je bâtirai mon Église d’amour, de joie et de beauté…

Tu seras le pavé des bonnes intentions.

398

non seulement le type désacralisait l’art
mais il continuait à en faire (de l’art)
il croyait peut-être s’en tirer indemne
naïf
on le sacralisa !

 

373

bientôt Noël Noël Noël Noël et sa frénésie molle
ô guirlandes guirlandes couvrez les pauvres
ils ont froid
recouvrez-les ils sentent mauvais
petit Papa Noël faites tomber la neige
en Afrique que
pleuve l’espoir
sur les petits enfants noirs
ils hoquètent à vide
ö Noêl rendez-nous zinzins comme on aime
épileptiques écarlates dans les magasins

et la trêve des confiseurs est-ce-t-un rêve ?
ou un alexandrin qu’on césure au surin

où est Noël ? me semble à moi
qu’il y avait autre chose
chaud mélange qui a tiédi de choses d’autres choses
où est-ce et qu’est-ce ?

Noël Noël Noël
n’est pas perdu
Noël est à jamais – odeurs couleurs et sentiments
malaise joie sapin tristesse laine épaisse −
Noël entier y est
Noël y loge je
l’ai retrouvé
là    ¨
tout Noël est
dans les deux points du e tréma