338

C’est une vie héroïque que celle du penseur authentique. Déterminé à percer le mystère du monde, armé de sa seule raison, il arpente des terres inconnues, traverse des forêts obscures et des déserts brûlants, navigue sur des océans sans fin, escalade des montagnes glaciales fouettées par le vent… Et enfin, un jour, après des années d’efforts et de sacrifices, il lui est donné de contempler la réalité dans sa vérité la plus secrète.

Combien d’années de lutte incessante et de travail toujours recommencé auront été nécessaires pour atteindre cet accomplissement imparfait, pour enfin se hisser au-dessus des préjugés et des erreurs, loin de la commune misère.

N’y avait-il pas un chemin plus court et plus rapide ? Par exemple, ce chemin même qu’il emprunte au retour et qui le rend à sa moyenneté en moins de trois secondes ?

337

Boucles d’or (qui vient d’entrer (sans effraction (car la fenêtre est grande ouverte)) dans la maison des trois ours) découvre donc devant elle trois chaises (une grande, une moyenne, une toute petite) et, devant chaque chaise, une table (une grande, une moyenne, une toute petite), et, sur chaque table, un bol de soupe (un grand, un moyen, et, à votre avis ? Bon.)

Alors, comme elle est un peu bête, elle essaye d’abord de s’asseoir sur la grande chaise, puis sur la moyenne chaise et enfin sur la toute petite chaise qui s’avère parfaite pour elle.

Mais, en réalité, elle est plus qu’un peu bête : elle est complètement stupide. C’est pourquoi elle quitte la petite chaise sur laquelle elle était si bien assise (devant une table juste à sa taille qui plus est), pour aller goûter la soupe qui se trouve sur la grande table, puis celle qui se trouve sur la moyenne table avant de revenir à la toute petite table.

Bref.

Franchement.

336

À l’époque où j’ai passé mon permis de conduire, j’avais le réflexe de ralentir lorsqu’un piéton s’apprêtait à traverser. Vingt ans plus tard, je me dis que le type, là, il y a 80% de chances que ce soit un gros connard. Alors j’accélère.

335

« Alors c’est très simple, le premier homme s’appelait Adam et c’est Dieu qui l’a créé. »

N’empêche que cela nous évitait des minutes de désarroi telles que celles vécues hier par la mère de mes enfants : « Ian m’a demandé qui avait été le premier homme sur Terre… J’ai essayé de lui expliquer les singes, les hominidés, tout ça… Mais il voulait savoir qui était arrivé le premier, quand il était arrivé, où il était arrivé et comment il était arrivé… »

334

La jeune femme avait dû glisser sur un papier gras, je la vis perdre l’équilibre et tomber dans la Seine puis se débattre  en criant à l’aide, paniquée. De toute évidence, elle ne savait pas nager ; je plongeai.

Je parvins à la ramener saine et sauve sur la berge.

« Vous m’avez sauvé la vie, je ne sais vraiment pas comment vous remercier… » dit-elle en haletant. Je n’osai lui demander de l’argent. J’aurais pourtant apprécié deux ou trois mille euros. Mais, de toute façon, il aurait fallu se rendre à un guichet automatique et je n’avais guère plus de dix minutes devant moi pour ne pas perdre mon train. Je lui proposai donc de me faire une fellation.

333

Le succès des téléphones intelligents et autres tablettes électroniques doit beaucoup au fait que ces équipements donnent à leur usager – et ce contre toute évidence – l’illusion du contrôle et de l’action, c’est-à-dire un simulacre d’être, particulièrement apprécié dans un monde dont l’étroitesse oppressante n’a que des murs de stimulus à offrir.