224

Et voici un extrait de la leçon inaugurale du Dalaï-lama au Collège de France :

« Je sais bien que la culture occidentale n’accepte pas facilement le concept de réincarnation. Elle juge cette idée puérile, irrationnelle. C’est seulement en adoptant un discours logique que je pourrai convaincre vos esprits méthodiques.

Alors je vous invite à réfléchir. Ne connaissez-vous pas, dans votre entourage plus ou moins proche, un certain nombre de connards et de connasses ? Et parmi ces personnes, n’y en a-t-il par certaines qui dépassent les autres dans la connerie, qui les surpassent allègrement ? Ne vous êtes-vous jamais posés la question : mais comment fait-il pour être aussi con, ou comment fait-elle pour être aussi conne ? Vous vous êtes posé la question, oui, mais ensuite, emportés par le flux incessant des événements, vous n’avez pas pris le temps d’y répondre.

Alors, encore une fois, je vous invite à réfléchir. Concentrez-vous sur l’image de la personne la plus conne que vous connaissiez. Cette personne, qui est la fois bête, méchante, envahissante, ridicule, ignorante, mesquine, énervante, indécrottable et incurable, cette personne, pensez-vous qu’elle ait pris des cours de connerie ? Non, n’est-ce pas ? Même après trente ans de cours intensifs, même en ayant commencé très jeune, on ne peut parvenir à un tel niveau de connerie. Et en admettant qu’elle soit née très conne, cette personne, on ne peut raisonnablement penser qu’elle ait pu atteindre un tel niveau de connerie à son âge. Alors ? Alors elle était déjà conne dans une vie passée ! Et elle continue sur sa lancée. Voilà l’explication. Et voilà bien la preuve que la réincarnation existe. »

(Publié dans le Magazine spirituel, No. 202.)