76

Très sérieux, mon voisin m’explique que les enfants ont avant tout besoin d’être encadrés. D’ailleurs, il a inscrit les siens aux Scouts de France et compte bien les envoyer à l’armée dès qu’ils auront passé le brevet des collèges. Si tout le monde faisait comme lui, on n’en serait pas là (je comprends que « là » signifie le chômage, les impôts, l’homosexualité, ses soucis de prostate et la mauvaise haleine de sa femme). « Vous comprenez, la seule chose qu’a besoin un gamin, c’est un CADRE. » Et, usant de ses mains comme de couperets de boucherie, il trace dans l’air un rectangle pour que je comprenne bien ce qu’est un CADRE (il sait bien que je n’ai pas fait mon service militaire).

C’est alors que je comprends pourquoi mes enfants auraient du mal à tenir dans un CADRE : ils sont en trois dimensions.