298

Sauver la planète, je veux bien, mais pour quoi faire ?

Pour faire ce qu’on ne fait pas ? Ce qu’on n’a jamais fait ? Qu’on ne fera jamais ?

Ou plutôt pour faire ce qu’on ne cesse de faire… « Baisse la tête, sauve la planète, et obéis. Tu iras au paradis. »

294

Ce qu’on appelle la raison n’est bien souvent qu’un maigre filet d’eau de source circulant péniblement parmi d’énormes rochers de préjugés ; sous le soleil de plomb de la nécessité.

292

Il tolérait plutôt bien les grands-parents de ses enfants.

Le problème est qu’ils étaient accompagnés en permanence de ses insupportables parents.

291

À peine avait-il terminé de s’essuyer les mains que son porte-parole lui demanda ce qu’il devait dire au peuple au sujet de la crucifixion de ce Juif prénommé Jésus.

Ponce Pilate, passablement agacé, lui répondit : « Tu diras à ces cloches qu’on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs. »

D’où la tradition.

290

Je consulte les statistiques et constate que ce blog n’a jamais eu autant de visites qu’hier.

C’est-à-dire le jour où j’ai le moins écrit.

Il y a probablement une leçon de sagesse à en tirer mais je ne vois pas laquelle.